Accueil Non classé Finistère : Le département PS accorde 39,000 euros à chaque mineur clandestin contre 300 euros pour chaque élève d’une école en langue bretonne (+12000%)

Finistère : Le département PS accorde 39,000 euros à chaque mineur clandestin contre 300 euros pour chaque élève d’une école en langue bretonne (+12000%)

0
0
283

BST_SARRABEZZOL.JPG_ot.brest

BREIZATAO – POLITIKEREZH (05/03/2018) Le caractère hautement destructeur de la gauche socialiste est une nouvelle fois illustré de façon caricaturale par l’examen du budget primitif du département du Finistère pour 2018. On y apprend que le PS qui dirige le département accorde 12,000% d’aides de plus à un clandestin mineur qu’à un jeune Breton scolarisé dans une école en langue bretonne.

16,7 millions d’euros pour 431 migrants clandestins

Dans son Rapport de présentation du Budget Primitif 2018 du Conseil départemental du Finistère, la majorité socialiste explique, très discrètement, qu’il consacre des sommes colossales en faveur des migrants clandestins dits « mineurs ».

En page 5 de ce rapport, il est écrit :

Des crédits complémentaires ont été votés en cours d’année pour financer notamment les dépenses engagées pour l’accueil des mineurs non accompagnés. Le Budget 2018 s’établit à 92,66 M€ dont 77,50 M€ sont affectés aux dépenses d’accueil et d’hébergement des mineurs confiés au Département.

Sur les 92,6 millions d’euros consacrés à la « famille et l’enfance », 77,5 millions d’euros sont alloués aux mineurs dont le département du Finistère a la charge.

Or, dans un article du journal socialiste Le Télégramme en date du 10 octobre 2017, on apprenait que le Département du Finistère avait la charge de 431 migrants clandestins mineurs, soit 20% du total (source) :

Les mineurs étrangers isolés représentent aujourd’hui jusqu’à un mineur sur cinqpris en charge dans les structures départementales bretonnes (431 MNA sur 2.000mineurs dans le Finistère ; 450 sur 3.000 en Ille-et-Vilaine).

L’observateur peut rapidement faire une évaluation des sommes consacrées par les socialistes du département du Finistère à ces clandestins. Il suffit de diviser les 77,5 millions alloués pour les 2000 mineurs pour avoir le budget alloué pour chacun d’entre eux, soit 38,750 euros.

Il ne reste plus ensuite qu’à multiplier cette allocation par le nombre de migrants clandestins dits « mineurs » pris en charge, soit 431 au mois d’août 2017, pour obtenir le budget final : 16,7 millions d’euros par an.

300 euros pour chaque élève de Diwan contre 39,000 par clandestin mineur

Par comparaison, le département dirigé par Nathalie Sarrabezolles (PS) n’a alloué que 2 millions d’euros pour la langue bretonne sur un budget global de 970 millions.

Si ce chiffre est tapageusement mis en avant sur le site officiel du département, il ne représente que 0,2% du budget total pour l’enseignement de la seule langue celtique du continent européen menacée de disparition pure et simple (source).

Le département n’a par exemple alloué que 700,000 euros à Diwan en 2017 malgré le fait que l’école en langue bretonne accueille plus de 2300 élèves en 2016 (source).

Le Département du Finistère sous direction socialiste accorde donc à peine 300 euros pour un jeune Breton scolarisé dans une école bretonnante mais 39,000 euros à chaque migrant clandestin dit « mineur ». C’est 12 000% de plus.

Ainsi donc, l’enseignement de la bretonne, pourtant présenté comme central par le Parti Socialiste, est sacrifié malgré le très grand danger qui plane sur l’unique langue celtique du continent.

Le Parti Socialiste, qui a réalisé une OPA politique sur les filières d’enseignement en langue bretonne, prive ainsi la jeunesse bretonne, pour le seul Finistère, de près de 17 millions d’euros annuels qui seraient de nature à contribuer puissamment à la défense du breton.

La préférence étrangère, dogme cardinal du Parti Socialiste, contribue massivement à la destruction d’une des plus vieilles langues du continent. Un bilan dont les agitateurs régionalistes de gauche se gardent bien de se vanter en public lorsqu’ils défendent le remplacement de population.

http://breizatao.com/

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par partidelafrance06
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dimanche 11 mars, Guy Jovelin est le candidat du PdF dans la 8ème circonscription de Haute-Garonne